Saint-Philippe-de-Néri

Journée intergénérationnel au terrain de Jeu.

Mon projet m’a permis de découvrir des regards amusants, curieux. Je pense aux enfants du camp de jour de Saint-Philippe-de-Néri : ils étaient une vingtaine, mais ils avaient l’air d’être une centaine. Pendant toute la journée, j’ai eu une file sans fin. Ils voulaient se faire photographier seuls, avec leurs amis, leurs monitrices. C’était très intéressant de constater la relation qu’ils avaient avec leur image.